Son logo: Louise Brooks

Louise BROOKScropped-LOGO-CCB.jpg

On ne peut échapper à son regard noir sur la 1re page du programme : Louise Brooks, vous l’aurez reconnue, est la figure tutélaire de notre ciné-club depuis des décennies. Elle a incarné les rôles des héroïnes de films considérés comme les pièces maîtresses du cinéma muet : LouLou, Journal d’une fille perdue (1929). Ces films ont révélé une actrice incandescente qui deviendra l’icône des femmes d’une nouvelle génération : femme libre et indépendante, encline aux expériences, élégante, provocante. Quitte à en payer le prix. Le refus des compromis explique la carrière météore de Louise Brooks. Mais le mythe perdure ! Les hommages n’ont cessé de pleuvoir ( ceux de Godard, de Langlois), pas plus qu’elle n’a cessé d’inspirer des réalisateurs, chanteurs , écrivains , critiques, dessinateurs , coiffeurs … alors, pourquoi pas nous ?